Quai de Pointe-au-Pic. L’HISTOIRE SANS FIN

Quai : Première partie

LES HAUTS ET LES BAS D’UN QUAI MAL BARRÉ!

Francis BAILLARGEON - PHOTO http://www.flickr.com/photos/45171198@N00/with/16882235/

C’est un réveil brutal qui attendaient les gens de la région, d’autant qu’ils avaient encore une fois donné la chance au coureur pour voir enfin ce quai rafistolé et paré à accueillir à nouveau, gens et bateaux. Après 10 années de péripéties coûteuses force est de constater que la Sogit n’est toujours pas en mesure d’offrir le quai fonctionnel tant espéré.

Pour la population de La Malbaie, particulièrement les gens du secteur affligé, la scène est pitoyable. En toile de fond, amas de terre volumineux, inukshuk déboussolé et machinerie imposante qui a fait le pied de grue, de novembre à la fin février, sur le chantier éventré.

Une machinerie qui pourtant s’était bien fait entendre pendant les longs mois des travaux du quai et ses nombreux reports.  Reports attribuables, selon l’ingénieur, au vent, à la marée et aux vagues. Sans compte une bite d’amarrage, qui aurait donné, semble-t-il, du fil à retorde au praticien. « Les  travaux sont exécutés au fond de l’eau et on ne voit pas ce qu’on fait. » ajoutera-t-il. Dur constat s’il en est, étant donné qu’on est sur un quai. Mais bon, je n’en dit pas plus si non que la Sogit, a fini par accoucher du chantier « finalisé » en novembre dernier.

Francis BAILLARGEON - PHOTO http://www.flickr.com/photos/45171198@N00/with/16882235/

4 M $ plus tard, retour au point départ

Toute une finalité par ailleurs puisqu’à peine quinze jours plus tard, on cassait déjà, à la pelle mécanique, les tonnes de béton fraichement posées. Investigation oblige, étant donné le rayon de courbure du mur nouvellement aménagé au coût de 4 M $. La solution avancée, mais non confirmée, seraient l’implantation de 17 pieux d’acier dont on ne connaît pas pour l’heure, le montant de la facture ni qui l’assumera. Étant donné le mutisme légendaire de la Sogit, il y a fort à parier, que nous aurons notre quai en « pieux état » avant de disposer de l’information.

Pourtant au point où nous en somme je crois que la Sogit ne peut plus se défiler, elle doit répondre aux questions que nous sommes en droit de poser. Après tout l’argent englouti, la Sogit doit rendre des comptes à la population qui attend des résultats. Des résultats qui ne doivent plus souffrir de retards en raison de leurs conséquences néfastes sur l’économique de la région. La population veut savoir et la Sogit doit répondre, un point c’est tout.

Francis BAILLARGEON - PHOTO http://www.flickr.com/photos/45171198@N00/with/16882235/

L’enveloppe de cession ne prévoyait pas ces dépassements

Entre temps, la vigilance est de mise pour le paiement de ces importants travaux de corrections d’autant que l’enveloppe de cession « budgété serrée », dont dispose la Sogit, ne prévoyait pas ces dépassements.

Bien qu’un quai fonctionnel demeure un enjeu pour La Malbaie, le président de la Sogit et maire de l’endroit, M. Couturier, devra s’assurer, à l’égard des intérêts qu’il défend, que ce ne soit pas les citoyens qu’ils représentent qui paieront la facture. Le récent « rapprochement » entre les deux organisations, impose donc cette vigilance, d’autant plus que la Sogit et la Ville partagent déjà les mêmes firmes d’avocats et d’aménagistes. À l’égard de ce dernier groupe de professionnels, un contrat donné de gré à gré, en janvier dernier, pour l’aménagement du secteur, confirme bien cette proximité.

 

2 réflexions sur « Quai de Pointe-au-Pic. L’HISTOIRE SANS FIN »

  1. mes félicitations MME LAPOINTE, pour votre blog, c’est super……on aurait jamais imaginer tant de dépenses pour les quais, c’est terrible.c’est décourageant de voir ca. il y a un certainement un tres gros probleme, soit dans les ingénieurs je veux dire dans l’ingénerie, soit qu’ils ne connaissent rien ou qu’ils ne savent pas compter.j’espere que ca ne sera pas nous les concitoyens qui vont payer pour leurs erreurs. je crois qu’il faudrait changer l’administration de la sogit….ca l’en est ridicule. Continuez MME lapinte votre bon travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.